Fil RSS

A propos

0

Isabelle Bois Cras,

Demi siècle passé, née à l’étranger, passionnée de voyages, circule à travers les continents.

Formation Histoire de l’Art à Paris 1 Sorbonne, Mastère en communication culturelle à l’Ecole Européenne d’art et de communication.

Je m’adonne aux joies de l’écriture, de la danse, du théâtre, du chant.

Bio Twitter : « Je viens d’ailleurs, je vais ailleurs, je suis en chemin! »

Après des années d’écritures en tout genre, j’ai souhaité, à travers ce site, vous faire partager quelques textes ; romans, carnets de voyages, poésies, écritures théâtrales.

Ils sont classés en quatre rubriques dans la colonne de droite.

Vous pouvez y apposer un commentaire ou me contacter par l’adresse notée dans l’onglet contact du menu.

Bonne navigation

Isabelle Bois

Ecritures :

– Carnets de voyage, 1961 à …..

Romans :
Les infidèles, roman, 2012
– Square Saint Roch, roman, 2014, Distr. Hachette livres
C’est pas moi qui l’ai fait, roman 2016, Distr. Hachette livres
Le printemps de Milton, roman 2018

Poésies :

Je te le dis, recueil de poésies, 2013

Recueil pour petites morts païennes, recueil de poésies, 2020

 

Album Jeunesse : Leçons de choses, littérature jeunesse, contes poétiques environnementaux 2017

 

Théâtre :

Ne t’arrête pas en si bon chemin, il reste encore tant à faire, théâtre chanté, 2012
Terre, Terre, théâtre chanté, 2013
– Variations Amouristics, théatre, écriture quelques scènes, mis en scène O. Macé, 2014
Dulci-poésies, Spectacle de lectures poétiques accompagnées au dulcimer, 2014

Les lézardes du Mexique, théatre, écriture quelques scènes, mis en scène O. Macé, 2015
T’as eu combien en maths, théâtre chanté 2015
La retraite de Russie, théâtre chanté, 2015
Mets tes pieds dans mes pieds, lectures carnets de voyage Afrique et musique Mandingue 2019

Prix :

Lauréate du 19°concours de Poésie Paul Verlaine – Mention d’Honneur Poésie libre pour mon poème Rien le matin. Publication dans la revue L’Actualité Verlaine 2020

Lauréate Premier Prix poésie Festivalu d’Arte 2020, Campina, Roumanie, avec mon poème Un jour peut-être, un jour viendra où je resterai là !, publié en français dans la revue Revista Noua 2020, puis traduit en roumain.

Grand Prix poésie à l’unanimité Festivalu d’Arte 2021, Campina, Roumanie, avec mes poèmes Marche avec moi, Je vous veux nues, On s’aimera longtemps (extraits de mon recueil Je te le dis), publiés dans le revue Revista Noua 2021 en français et en roumain.

 

Pages :

 

0 commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *