Fil RSS

Il y a toujours un oncle , #balancetonporc

0

octobre 15, 2017 par admin

Il y a toujours un oncle 

Il approche le visage,

Cet oncle à l’air si sage,

Et embrasse le ventre, et caresse la joue,

Et embrasse la gorge, de son sexe encore mou,

Lunettes cerclées d’or brillent dans le soleil,

La barbe fine et rousse frémit face aux merveilles,

Il butine le corps agrippé à l’enfance

Et palpe sans remord un pubis encore vierge

De toute pilosité, de toute exubérance,

Tandis que monte en lui la flamme d’un grand cierge.

L’oncle machiavélique avec ses mains gluantes,

Vicieux et maléfique, d’une fausse intimité,

Essaye en souriant de sceller le secret.

Le menton anguleux glisse sur la joue ronde,

Et sur la peau rosée restée cachée au monde,

Il vole bien avant l’heure un cadeau défendu,

Qui aurait du rester jusqu’au grand jour si pur.

Car l’enfant bien trop jeune pour les jeux amoureux,

Verra ternir toujours ses choix de vie à deux,

Et cherchera longtemps à trouver le bonheur,

Croyant qu’il a commis la plus grave des erreurs.

 

Extrait de « Je te le dis », Isabelle Bois, recueil de poésies, 2013

 


0 commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>